« Zaba » par Glass Animals, 2014

Vous commencer à être au courant, j’aime beaucoup la pop et le rock planant. Et indéniablement, ces dernières années, on à assisté à une explosion, principalement en France et en Angleterre, de ce genre de groupes. Des groupes de pop « oniriques », aux sonorités lancinantes, aux échos impressionnant, tout ça bercées par des voix qui s’emmêle et des percus déstructurées. Je suis tombé sur Glass Animals, ce petit groupes de 4 gars d’Oxford, en cherchant des artistes similaires à Alt-J, et spotify ne s’est pas trompé. Je suis tombé amoureux de « Zaba », leur album sorti en juin 2014. Comme le disent les inrocks, Zaba est un album qui donne envie de danser pendant le sommeil.

Glass-animals2

https://www.mixcloud.com/widget/iframe/?feed=https%3A%2F%2Fwww.mixcloud.com%2FZoryall%2Fle-sens-du-son-31-ivresse%2F&hide_cover=1

La voix de Dave Bayley est hypnotisante, mais c’est surtout le superbe travail au niveau des batteries et des touches électro qui m’a énormément plus. Comme sur Hunger of The Pine ou Every Other Freckle, les chansons de Glass Animals inspirent une ambiance lumineuse particulière, qui sont extrêmement bien reconstruites dans leurs différents lives. Contrairement à ceux d’autres groupes, je n’ai pas trouvé Zaba bon pendant toute sa durée. Mais par contre, 5 titres me hantent maintenant depuis fin novembre, et je les écoute de manière quasi automatique. Car Glass Animals fait partie de ces groupes qui font voyager. Attention, le clip de Gooey est très perturbant.

« Pendant que Londres et sa nuit s’agitent, Glass Animals se déploie avec lenteur, majesté, prenant de longues minutes pour installer ses humeurs fortes, son odeur humide. Ce qui offre, sur une version retravaillée de Black Mambo, sur Pools ou Intruxx, une vision améliorée de la mélancolie. On sort de cet album avec du roulis dans les jambes et du shimmy dans la tête. »

Les Inrocks

Et je sais toujours pas parler de musique. Je pense que plus encore que le jeu vidéo, la peinture ou la danse, la musique est beaucoup trop sensorielle pour arriver à placer des mots dessus. Ou alors je ne sais pas le faire. Tant pis.





Publicités

Une réponse à “« Zaba » par Glass Animals, 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s