De l’art ou du cochon #3: Feng Zhu

Après Fujita et Jones, passons aux choses sérieuses et parlons de Dieu. Enfin, un des miens, parcqu’on va aborder un artiste qui non seulement à un talent absolument dingue mais qui l’a mis et le met au service des autres. Donc ce n’est pas tant sa carrière en elle même qui m’intéresse, mais sa démarche.

Feng Zhu est un artiste singapourien plus connu sous le nom de sa boite, qu’il à crée en 1999, Feng Zhu Design Incorporation. Concept artist de génie, il s’est fait très vite un nom dans l’industrie via la qualité de ses travaux. Il a notamment travaillé sur, pêle mêle: Star Wars 3, Transformers, Unreal Tournament, Tron Evolution, Duke Nukem Forever, Dead Space, le MMO Lord of the rings, Command and conquer, Lost odyssey, et d’autres…

 

En 2009, Feng Zhu crée la Feng Zhu Design School, une école de concept art basée à Singapour, qui propose une formation de taré pour apprendre en 1 an (et éventuellement 8 mois de plusp) les clés du concept art, la méthode et sortir en étant plus skylé que jamais. Alors, il faut avoir un certain niveau et de l’expérience pour y rentrer, mais quand on voit le niveau final, on ne peux que rêver d’y aller. Lines, perspective, ambiance, cours pour comprendre comment faire du mecha, creature ou entertainment design, manipulation 3D, tout est prévu pour vous faire sortir avec un portfolio en titane. Allez faire un tour sur leur site, section galerie, vous vous rendrez compte de quoi je parle. Et on reparlera d’un ancien élève, un certain Alan Tsuei. Un mec qui fait ça.

 

Et là vous me direz: « oui, très bien, le mec a fait une école. Sauf que c’est à Singapour ». Ben ouais, du coup, Feng Zhu à aussi crée, je crois qu’on peux le dire, LA chaine youtube consacré au digital painting, ou il poste des dizaines de tutoriels entièremment gratuits. Véritable référence pour ceux qui veulent progresser dans le domaine, la chaine de Feng Zhu se démarque des autres par des vidéos longues et se basant sur des idées globales. Ici, pas de « on dessinera un oeil », mais des vidéos de plus d’une demi heure vous expliquant l’intérêt de faire des peintures sans jamais annuler et utiliser de calque, comment travailler en valeurs, comment faire un bon design d’environnement, comment utiliser parfaitement des photos pour aller plus vite, etc, etc…

Ici, il se lance dans le design d’environnement pour du MMO. Sans indication particulière. Pas mal hein?

Bien avant Gumroad (dont on a parlé avec Anthony Jones), Feng Zhu a proposé des vidéos gratuites (et continue de la faire d’ailleurs), qui ont aidé des dizaines d’artistes à progresser dans leur travail. Il y a toujours une logique implacable dans ce qu’il fait, et il tient toujours à expliquer précisement pourquoi sa composition est comme ça, pourquoi il pense que cette lumière ira et pourquoi ça marche dans le monde du concept art. Je suis pas êxtremement fan de son travail en lui même, je trouve parfois ses peintures un peu trop chargées, agressives pour l’oeil. Mais forcé de reconnaitre que ça marche à chaque fois, qu’il y à une maitrise de l’espace absolument dingue, et que ce qu’il déclame dans ses vidéos est diaboliquement juste.

 

Feng Zhu est plus qu’un artiste, c’est un artiste qui donne envie de faire du digital painting. C’est un artiste qui motive, qui rassure, qui explique extrêmement bien la marche à suivre. Je suis admiratif de ce qu’il arrive a faire, à la vitesse ou il le fait, et surtout de son altruisme. Et c’est un artiste qui à fait les fanarts les plus classes que je connaisse. Si vous voulez faire du digital painting, regarder ses vidéos est pour moi totalement indispensable. Le paragraphe ci dessous sera entièrement consacré à des fanarts, vous allez vite reconnaitre les jeux d’origine, logiquement.

Monkey Island

 

Chrono Cross

 

Final Fantasy VI

Final Fantasy VII

Elder Scrolls

 

Dune

Pour les citations, regardez juste une de ses vidéos, vous aurez 40 citations a noter sur des posts it et à accrocher devant votre ordi. Mais j’en ai quand même retenue une.

                         « In both cases you have to work very hard. This business is very deceiving from an amateur perspective. From outside it looks like we just make nice drawings. You know: – Oh, I’ll just pick a pencil and a sheet of  paper and I can work on next Assassin’s Creed” – that’s what often amateurs think. But in fact the drawing part has very little to do with design. It is maybe 5 percent of our work. The rest of it is a job that requires a designer’s mind. If you want to reach the high level as a concept designer you have to work really hard, just like any professional – doctor, rocket scientist, etc. I think that a lot of younger designers don’t realize how hard it is to actually go this path. »

 

Et les liens habituels.

Site internet

Feng Zhu Design School

Chaine Youtube

Facebook

Ah, au fait, la brush Feng Zhu qui se trouve sur le set de brushs de Jonas de Ro est trop trop cool. N’hésitez pas à donner vos retours sur l’article.

Prochain épisode, Jonas de Ro justement. Teasing avec l’image ci dessous.

Bisous.

Publicités

3 réponses à “De l’art ou du cochon #3: Feng Zhu

  1. Bon dieu de bon dieu ce talent de fou ! *o*

    Je suis bien content que tu aies ramené tout ça ici parce qu’il aurait été bête de passer à côté de ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s