L’art Japonais #42: Tomohide Ikeda

Tomohide Ikeya est un photographe né en 1974 a Kanagawa. Avant de se consacrer a la photo, en 2000, il fut pendant 7 ans chef cuisinier dans un restaurant italien. Comme quoi, on peux devenir artiste en milieu de carrière. Et honnêtement, Ikeya a bien fait. Il a réalisé quatres séries, dont je vais vous présenter quelques extraits, en excluant la série Ocean. La première, c’est Moon. Un travail sur la gravité, la perte de contrôle de son corps. Et puis il y a Breath, la série ou le corps fusionne avec l’eau, et explore les conséquences du liquide sur le mouvement et la lumière. Et enfin, Wave, l’histoire d’une lutte entre un homme, une femme, et les vagues.

« La lune cause le flux et le reflux des marées, et stimule le développement de la vie sur terre. Si le soleil représente la naissance de la vie, la lune représente le rythme de la vie. L’évolution serait différente sans la lune. » 

C’est tendre, c’est oppressant, fluide. Juste sublime, en fait. Tout simplement.

Publicités

Une réponse à “L’art Japonais #42: Tomohide Ikeda

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s